1888 :

Amédé LONGUET, fils de minotier, commence son apprentissage à la Boulangerie Pâtisserie du PLATEAU de Colombes (92).
Il est le créateur des pains biscottés, minces et longs, appelés « LONGUETS ». Pour ceux qui pensent ne pas connaître, c’est à l’origine du « gressin » en plus gros. C’était très populaire avant la 1ère Guerre Mondiale.

1900 :

Amédé L. reprend la boulangerie dans laquelle il a tout apprit. Elle connaît un grand succès avec ses spécialités comme les madeleines, que l’on trouve, à l’époque essentiellement en Bretagne.

Comble du boulanger, il est atteint d’une allergie à la poussière de farine et se voit contraint d’arrêter le métier et de vendre son fond de commerce.

1930 :

Heureusement pour suivre la tradition familiale, son fils Lucien LONGUET, père de Alain et Michel LONGUET, reprend le flambeau en commençant son apprentissage à la boulangerie de l’Eglise de Versailles (78).
Mais la 2snd Guerre Mondiale vient interrompre ses projets.

1946 :

Après avoir été prisonnier en Allemagne pendant de longues années, Lucien L. décide avec l’un de ses compagnons de guerre, Paul RABILLIER, de fonder sa propre pâtisserie-biscuiterie.

Création du commerce à Versailles sous le nom de ERTE, mélange de LONGUET et de RABILLIER.
La production journalière était de 1000 gâteaux.

Mais à cette époque, l’exercice du métier est pénible et Paul R. décide de quitter l’aventure, laissant pour seul gérant Lucien L..

1973 :

Au décès de Lucien L., ses fils prennent la relève. Ils développent la gamme, cherchent une nouvelle clientèle et de nouveaux outils de fabrication.
Pour se faire, ils participent à de nombreux salons qui réunissent professionnels et clients de divers marchés.
Pour conserver la tradition et le souvenir, Alain et Michel LONGUET décident de faire rénover le tri porteur et le matériel de fabrication d’époque.




1982 :

Délocalisation de la production au Clayes sous bois permettant ainsi une productivité de 100 000 gâteaux par jour.

1992 :

Construction du bâtiment industriel moderne de 2000 m² et installation de trois lignes de fabrication automatique.

 

 


La capacité de production passe à 240 000 gâteaux par jour, sans négliger le savoir-faire et la tradition dans leurs recettes.


Ils développent sans cesse de nouveaux produits pour satisfaire au mieux les envies de leurs consommateurs.


1995 :

Alain Longuet sélectionné par Philippe Bouvard à l'émission "L'Homme du Jour" sur France3.



2000 :

Erté participe au Salon de la Distribution Automatique


2004 :

La société lance une toute nouvelle gamme LIGHT pour suivre l’évolution de la consommation.




 

Login
Mot de
passe